Rafik Ben Salah

Rafik Ben Salah fait ses études primaires et secondaires en Tunisie. 

À l'âge de vingt ans, il découvre Paris et après avoir obtenu une licence ès en lettres à la Sorbonne et un diplôme de journaliste.

Il s'installe en Suisse et y trouve du travail dans l'enseignement, dans la région lausannoise, puis à Paudex et Moudon, où il enseigne le français et l'histoire jusqu'en juillet 2013.

Rafik Ben Salah reçoit pour Retour d'exil le Prix Génération 2001 pour la meilleure œuvre franco-maghrébine.

Le Prix du Meilleur ouvrage franco-maghrébin (1987).

Le Prix Schiller en 1992 pour Lettres scellées au président.

Le Prix Lipp à Genève en 1999 pour son recueil de nouvelles Le Harem en péril ainsi que le Premier Prix des écrivains vaudois 2004 décerné par l'Association vaudoise des écrivains.

Rafik Ben Salah est membre de plusieurs associations, dont les Écrivaines et écrivains suisses du Groupe d'Olten, Pro Litteris et l'Association vaudoise des écrivains.

Dernières parutions

Avec les soutiens de: