Mme Jacqueline Thévoz

  • Age: 94 Ans
  • Date de naissance: 29/04/1926
  • Date de décès: 29/01/2021
  • Ville: Lausanne

Originaire de Missy, Jacqueline Thévoz, après des études au Conservatoire, fréquente la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne.

Jacqueline Thévoz commence ensuite une carrière de journaliste. Elle ne se cantonne pourtant pas à cette activité. Chorégraphe, organisatrice de spectacles, professeur de musique et de rythmique, compositeur et écrivain, Jacqueline Thévoz compte à son actif une vingtaine d’œuvres de tous genres.

Membre de plusieurs associations, dont la Société suisse des écrivaines et écrivains, la Société suisse des écrivains, l’Association vaudoise des écrivains, ainsi que la Société des gens de lettres de France, Jacqueline Thévoz reçoit dès 1949 de nombreux prix (parmi ceux-ci le Prix Follope de la Faculté des lettres de Lausanne). Elle vit actuellement à Évian. Jacqueline Thévoz est l’un des portraits esquissés par Marie-Jeanne Urech dans “Monotone, mon automne?” (2004).

LISTE DES OEUVRES

Initiation à la musique par le disque, aux Éditions Marguerat, 1956
Simon d’Estavayer, aux Éditions du capricorne, 1956
Raison vagabonde, aux Éditions Risold, 1959
Mon grand voyage autour du monde, Éditions de la revue moderne, 1966
Petit traité de danse classique, aux Éditions Maison rhodanienne, 1971
Traité de rythmique, aux Éditions Maison Rhodanienne, 1971, Médaille d’or de l’Académie internationale de Lutèce
Le cheval, Éditions Marguerat, 1972
La danse, aux Éditions Marguerat, 1972
Aloys Fornerod, aux Éditions Maison rhodanienne, 1973
Le Roman d’un Fœtus, aux Éditions Maison rhodanienne, 1974
Escales vers ma mort, aux Éditions Maison rhodanienne, 1974.
Mimile, aux Éditions Maison rhodanienne, 1975
Journal poétique d’une femme de trente ans, aux Éditions Maison rhodanienne, 1976, Médaille d’or de l’Académie internationale de Lutèce
Jean Dawint, l’extraordinaire châtelain de Cernex, aux Éditions Maison rhodanienne, 1977
Le château de Paradis, aux Éditions Maison rhodanienne, 1979, Médaille d’or de l’Académie internationale de Lutèce et médaille de bronze des Arts-Sciences-Lettres de la ville de Bordeaux
Le prince au palais dormant, aux Éditions Maison rhodanienne, 1980, Prix Louis Allègre
Maman soleil, aux Éditions Maison rhodanienne, 1980 Médaille d’argent de l’Académie internationale de Lutèce
Les termites, aux Éditions le Front littéraire, Prix de l’Académie des Treize, Médaille d’or de l’Académie internationale de Lutèce
Traité de la sexualité féminine, aux Éditions nant d’enfer, Prix Idées pour tous
Passage d’une comète, en hommage à Rudolf Noureyev, Éditions du madrier, 1995
Un matricide très pardonnable, aux Éditions ver luisant, 1999
Vieillesse en petits morceaux, aux Éditions à la Carte, 2001
Simon l’Infidèle, aux Éditions à la Carte, 2002
Rhapsodie autobiographique, aux Éditions à la Carte, 2005
Vacances en Purgatoire, aux Éditions à la Carte, 2006
La fin du monde comme si vous y étiez, aux Éditions à la Carte, 2007
44 leçons de foi, aux Éditions à la Carte, 2008
Contes et légendes de l’Au-Delà, aux Éditions à la Carte, 2009

Avec les soutiens de: