Chant d’adieu

Catherine Gaillard-Sarron CGS2012N° ISBN : 978-2-8399-0993-8

Description

Poèmes

« Le vrai tombeau des morts c’est le cœur des vivants. » Jean Cocteau

Je t’écris tendre mère pour ne pas t’oublier. Pour transcender la mort et pour me souvenir. Je mets les maux en mots pour incarner l’absence et te rendre présente au travers de l’esprit…

« L’amour immatériel est éternel, parce que l’être qui l’éprouve ne peut mourir. Ce sont nos âmes qui s’aiment et non nos corps. » Victor Hugo

Quand s’éteint une maman, s’éteint avec elle la lumière qui éclairait et réchauffait le cœur de ses enfants. Ils comprennent, alors, qu’en eux aussi quelque chose vient de mourir…
Trente poèmes et 48 photos pour tenter de retrouver cette lumière…

« Ne dites pas : mourir. Dites : naître. Croyez. » Victor Hugo

Avec les soutiens de: